Informations importantes



Département Isère - Je suis parent, j'ai besoin d'être écouté et soutenu

En cette période inédite pour les familles, le Département de l’Isère met en place un numéro vert gratuit pour les parents, les adolescents, les enfants.
Cette cellule d’écoute et de conseils est ouverte, du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.

Vous avez besoin d’être entendu et d’être soutenu ? Appelez le 0800 00 38 38.

► Toutes les informations sur le site isere.fr


Ville de Froges, personnes âgées, fragiles, isolées... le CCAS peut vous aider.

"Dans le cadre du confinement, toute personne âgée de plus de 70 ans, en situation de handicap, isolée, ou souffrant d’une pathologie chronique peut se faire inscrire sur le listing des personnes vulnérables auprès du CCAS.

Deux lignes téléphoniques sont à votre écoute :
-04 76 71 15 93
-04 76 71 15 92

Voici les mesures spécifiques proposées afin de limiter les sorties des personnes les plus vulnérables:
- Portage de repas à domicile (en lien avec notre prestataire actuel API Restauration pour les communes de Froges, Champ-près-Froges et La Pierre)
- Portage de courses à domicile (en lien avec NETTO uniquement pour les Frogiens)
- Portage de médicaments à domicile (en lien avec la Pharmacie de Froges uniquement pour les Frogiens )

Pour chaque type de demande ou pour la mise en place d'une mesure spécifique, il convient de contacter le CCAS"

► Informations provenant du site de la Mairie de Froges


Prévention / Protection contre les violences familiales

Le gouvernement est «pleinement mobilisé» face à la recrudescence des violences familiales et rappelle dans le détail les dispositifs existants et les mesures d’urgence mises en place, notamment la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr, l’appel au 17 en cas d’urgence, ou la ligne d’écoute du 3919, et plus récemment la création de points d’accompagnement éphémères à l’entrée de centres commerciaux ou la mise en place d’un système d’alerte via les pharmacies.


Période de confinement : la violence faite aux enfants Comment les protéger et prévenir ?

Comme l’a dit le Président de la République, la période particulière dans laquelle nous sommes doit nous conduire à être encore plus solidaire et protecteur à l’égard des plus vulnérables. Pour les enfants, le danger de la contamination par le virus existe bel et bien. Le confinement qui permet de les en protéger entraine toutefois des risques accrus de maltraitance, du fait de situations favorisant le passage à l’acte à domicile, et d’une difficulté supplémentaire pour le repérer.

1°) Déclenchement du plan de continuité d’activité du 119 – Enfance en danger
Adrien Taquet, secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé, appelle chacun à redoubler de vigilance pendant cette période, et à composer le 119 si l’on est témoin, même auditif, même dans le doute, de violence sur un enfant. Il s’agit d’un geste simple sans risque pour chacun d’entre nous qui peut sauver la vie d’un enfant. Cela vaut également pour les enfants et adolescents confrontés à une telle situation pour eux-mêmes ou pour un autre mineur en danger. L’appel, gratuit depuis tous les téléphones, n’apparaît sur aucun relevé téléphonique.

Par ailleurs, des associations de protection de l’enfance restent plus que jamais à l’écoute pour fournir des conseils ou des orientations vers des services compétents, notamment :
-  La Voix De l’Enfant : 01 56 96 03 00
-  L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01 56 56 62 62
-  Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10
-  Stop maltraitance / Enfance et Partage : 0 800 05 1234


2°) La justice maintient les procédures d’urgence permettant de garantir la protection de tous les enfants
Sur décision de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, les tribunaux sont fermés au public, pour éviter la propagation du virus. Les plans de continuité d’activité, déclinés dans chaque tribunal judiciaire selon les directives données, permettent d’assurer le traitement des contentieux urgents et d’assurer la protection de tous les enfants.


3°) Sensibilisation des enfants et du grand public
Chacun doit également se sentir concerné par ce message de vigilance pour que la protection de nos enfants reste une priorité malgré le confinement qui s’impose.
Le Ministre en appelle à l’ensemble des diffuseurs -chaînes de télévision, radios, plateformes internet et réseaux sociaux, utilisés en particulier par les jeunes- afin qu’ils puissent relayer les messages de prévention et de promotion du 119-Enfance en danger."

► Texte disponible en intégralité sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé

► Informations supplémentaires, Service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger


Département Isère - Répertoire et informations utiles pour les prises en charge des victimes de violences conjugales

Télécharger
Département Isère - Répertoire.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB


"Réagir face aux violences conjugales" en période de confinement

Télécharger
Réagir face aux violences conjugales.pdf
Document Adobe Acrobat 776.1 KB




Centre socioculturel de Brignoud - 12 rue Lamartine, 38190 Froges - 04 76 71 59 60